Bon bilan de l'AGO 2018 d'Excellence Végétale

Le jeudi 22 février 2018, l'assemblée générale ordinaire d'Excellence Végétale a permis de dresser un bon bilan de l'année 2017. Elle a aussi élu son nouveau conseil d'administration pour trois ans. Comme l'a précisé le président par intérim, Jean-Marc Pilté, 2017 a permis de poursuivre la dynamique engagée depuis la création de l'association et permet d'envisager sereinement les nombreux changements à venir.

RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT

Il me revient la charge, et, vous le verrez, la fierté, de présenter le rapport moral pour l’année écoulée. L’année 2017 s’est inscrite dans la dynamique d’évolution constatée depuis la création d’Excellence Végétale en 2009. Mais 2017 a été aussi l’occasion de préparer d’importants changements à venir et sur lesquels je vais revenir.

2017 : POURSUITE DE LA DYNAMIQUE
En ce qui concerne les signes de qualité, aujourd’hui, nous comptons 9 signes homologués ou en projet, correspondant à 9 familles de plantes, ce qui d’ailleurs occupe grandement notre responsable de certification, Solenn Le Gall.

À notre grand soulagement, cette année, les ventes de Rosiers et de Géraniums Label Rouge ont réellement pu démarrer, même si les quantités sont encore réduites. En 2018, nous pourrons mieux juger de l’impact commercial, avec des quantités mises en marché plus significatives. Pour les Sapins de Noël, il s’agissait de la seconde saison de vente. Elle a confirmé le succès auprès du public. Sur ce produit, on peut dire que l’offre est insuffisante. Enfin, j’espère que lors de la prochaine Assemblée générale en 2019, nous pourrons nous réjouir d’une nouvelle homologation, celle du Label Rouge Fruitiers, aboutissement qui serait bien mérité.

Avec le recul de quelques années nous constatons qu’obtenir l’homologation d’un Label Rouge est une victoire, certes, mais en aucun cas un aboutissement. Il faut encore porter le signe de qualité et à ce titre, les distributeurs ont un rôle très important à jouer. Nous avons, dès 2016, engagé un programme de sensibilisation des enseignes de distribution. Ce programme s’est poursuivi en 2017, complété par un accompagnement des producteurs afin de les aider à bien valoriser leurs produits labellisés. Dès la création d’Excellence Végétale, producteurs et distributeurs ont travaillés main dans la main pour faire émerger les signes de qualité dans le monde de l’horticulture au profit du consommateur. C’est une particularité de notre ODG. Nous ne devons pas relâcher nos efforts dans ce sens.

Concernant la certification Plante Bleue, nous avons continué notre mission de gestion administrative et d’animation du réseau. La solidité du réseau est une force. Nous devons poursuivre nos actions pour que ce noyau dur d’entreprises vertueuses devienne une véritable référence pour les acheteurs professionnels.
Je me réjouis d’ailleurs de constater de plus en plus de passerelles entre les sections. 15% de nos adhérents sont désormais Label Rouge + Plante Bleue. Les adhérents d’Excellence Végétale sont dans une démarche de progrès globale au niveau de leur entreprise, que ce soit sur la qualité de leur production, l’environnemental ou le social. Nous comptons aussi de plus en plus d’entreprises impliquées dans plusieurs label rouge, ce que nous encourageons d’ailleurs en plafonnant désormais à 3 le nombre de cotisations payées par adhérent.

Nous pouvons le faire. Nos comptes sont équilibrés grâce à une bonne gestion et à notre trésorier, Philippe Wegmann, ce qui nous permet de conduire nos projets avec sérénité. Je tiens à le remercier pour son travail.

Tout ceci, bien sûr, ne serait pas possible sans le soutien financier de l’interprofession Val’hor. Je les en remercie très sincèrement. Nous serons amenés prochainement à nous rencontrer pour envisager ensemble le renouvellement de notre accord-cadre, conclu sur 3 ans et qui prend fin le 31 décembre prochain. Je ne doute pas de leur volonté de continuer à nous soutenir.
De la même façon, nous sommes attachés à maintenir nos excellentes relations avec l’INAO dont nous apprécions l’implication dans nos projets. Leur accompagnement est essentiel pour mener à bien nos projets. Merci à Julien Pillot et Nicolas Bourreau d’être à nos côtés.
Cette année, nous avons également intensifié nos partenariats avec d’autres structures : Le Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, Terra Botanica, les services espaces verts des Sables-d’Olonne,  d’Orléans et de Nantes, les jardins de Trévarez, le parc de Bagatelle … mais aussi l’enseignement : les lycées horticoles de Pouillé, de Montluçon-Larequille, du Breuil, de Lyon-Dardilly… À chaque fois, notre collaboration, matérialisée par une convention, s’est avérée fructueuse pour tous. Nous devons poursuivre dans ce sens.
La recherche de qualité, la montée en gamme des filières agricoles, font partie des objectifs annoncés par le Président de la République au cours des États Généraux de l’Alimentation. Nous nous inscrivons dans cette démarche qui nous permettra, nous l’espérons tous, de nous différencier et de mieux valoriser notre travail.
N’oublions pas ce point primordial : la qualité doit être valorisée. Nous devons avancer en gardant à l’esprit que nous œuvrons pour la satisfaction du consommateur. Cela représente de l’investissement personnel, de la réflexion, du travail, cela nous amène à adapter nos entreprises, cela à un coût.
Enfin, je tiens à rappeler que notre association est ouverte à tous. Ce n’est en aucun cas un club d’initiés. Nous sommes dans une démarche avant tout collective. Préservons cet état d’esprit.

2018 : L’ANNÉE DES CHANGEMENTS
Notre stratégie est claire, notre structure est saine et fonctionne bien. Toutes les conditions sont en place pour gérer les changements qui se préparent en 2018.
Cette année, nous changeons de conseil d’administration. Les statuts prévoient en effet son renouvellement tous les trois ans. Nous connaîtrons tout à l’heure le résultat des élections et la nouvelle composition de notre organe de décision. Je tiens à remercier tous les administrateurs qui ont œuvré depuis trois ans.
Vous le savez tous, René Grange, président fondateur d’Excellence Végétale a dû mettre fin à son dernier mandat puisque Terrena, la structure adhérente qu’il représentait n’a pas renouvelé son adhésion, ayant cédé son activité de producteur de bulbes. C’est René, le premier, qui a pensé au Label Rouge pour valoriser les produits horticoles et on peut dire maintenant qu’il aura été un visionnaire. Grâce à sa volonté, il a permis la naissance de notre association, accompagné par les pionniers qui sont encore là aujourd’hui parmi nous. Il a exercé trois mandats en tant que président et a su mettre Excellence Végétale sur la bonne voie, laissant son empreinte encore pour longtemps. Qu’il soit remercié pour ce qu’il a fait pour la collectivité. En 2018, nous aurons un nouveau président pour trois ans. Je souhaite que nous soyons tous à ses côtés, dans l’action, pour l’aider dans sa tâche.
Cette année, nous changeons également de délégué général puisque Catherine prend sa retraite fin juin. Elle est la cheville ouvrière d’Excellence Végétale depuis l’origine de l’association. Je veux la remercier personnellement et au nom de tous pour sa gentillesse, son dévouement, et son efficacité.
Nous avons lancé le recrutement de son ou de sa remplaçant(e) en nous faisant accompagner par une agence de recrutement spécialisée dans le milieu associatif. Ce recrutement sera vraisemblablement suivi par l’embauche d’un deuxième responsable de certification et d’une secrétaire à mi-temps, pour faire face au développement de l’activité. C’est une nouvelle marche importante, une de plus, que nous allons franchir ensemble.

En 2017, avec les premières mises en marché des végétaux labellisés et l’intérêt confirmé de la distribution, nous avons ressenti un engouement nouveau pour notre démarche et reçu de nombreuses demandes pour travailler sur des produits très divers. Nous avons mis en place les projets de plantes aromatiques, de plants potagers et de petits fruits, mais d’autres secteurs de production attendent et nous souhaitons pouvoir rapidement leur donner satisfaction.  Nous prévoyons donc le lancement de nouveaux projets de Label Rouge mais également, pour la première fois, un projet d’IGP, qui va nous amener à expérimenter une nouvelle méthodologie de travail.
Nous avons également décidé d’élargir notre terrain d’action aux terreaux. Plusieurs fabricants adhèrent déjà dans différentes sections, à commencer par la section Fruitiers et son président qui ont compris tout l’intérêt d’une telle collaboration. Le dossier Terreaux n’est pas simple, car il demande de faire évoluer le Code Rural, de façon à ce que ce produit puisse prétendre bénéficier d’un signe de qualité officiel, mais avec le soutien efficace de l’INAO, nous sommes confiants.
Vous le voyez, il y a des projets et du travail en perspective, du dynamisme, du renouveau aussi. Tout cela est très enthousiasmant.

Je ne terminerai pas mon discours sans citer toutes les organisations partenaires avec qui nous entretenons d’excellentes relations. C’est le cas de la FNPHP, de la FNMJ, la SNHF, la SFD, la SFR,  et bien d’autres associations que je ne peux pas toutes citer avec qui nous collaborons positivement. Merci à leurs présidents.
J’espère aussi voir se développer nos contacts et nos échanges avec d’autres ODG comme Progazon, puisque nous partageons la même envie de promouvoir la qualité.
Merci enfin à notre secrétaire général, Patrick Abadie, pour son implication sans faille depuis le début et enfin, merci encore à nos administrateurs pour tout le temps consacré à Excellence Végétale. Ils portent leur part de responsabilité dans la réussite de notre association. Bravo à eux, bravo à vous tous.

UN NOUVEAU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Le vote des résolutions a précédé l'annonce de la composition du conseil d'administration, dont la mandature de trois ans s'achèvera en 2021.

 

Excellence Végétale
Espace interprofessionnel
44, rue d'Alésia
75682 Paris cedex 14

Démarche soutenue par l'interprofession